La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joel Dicker


Culture, Livres / mercredi, septembre 5th, 2018

La vérité sur l’affaire Harry Quebert c’est 640 pages de bonheur. Une claque qui a enfin réveillé mon envie de lire, de me plonger dans un roman et de ne plus le lâcher. 


Je ne connaissais pas Joel Dicker jusqu’à ce printemps et la sortie de son dernier livre « La disparition de Stéphanie Mailer ». L’ébullition autour de ce roman m’a laissé entrevoir un jeune (et bel) écrivain à succès. Mais comme je ne suis plus une midinette je suis restée réservée sur l’auteur. Le succès de ses précédents romans me laissait perplexe. J’ai tellement été déçu par de jeunes écrivains à succès que je n’ai pas prêté écho aux sirènes des médias. Même si le « dit roman » a été auréolé par le Prix Goncourt des lycéens et le Grand prix du roman de l’académie française…je ne suis pas une lectrice facile!

« Un choc, une claque, un moment magique »

J’ai donc boudé l’auteur et sa production jusqu’à ce début Août. Période où son deuxième roman « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » (2012) a croisé ma route. Un choc, une claque, un moment magique. Que du bonheur! Ce livre a réveillé mon cerveau de lecteur devenu, au fil des déceptions littéraires, apathique. Mais il y a des rencontres qui vous réconcilie avec la littérature et ce fût le cas.

Le résumé:

New York, printemps 2008. Alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente. Il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui. Son mentor et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé. Il se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de son ami, Marcus abandonne tout pour se rendre à Aurora dans le New Hampshire et mener son enquête.
Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975? Et comment écrit-on un roman à succès?

« Une histoire multiple »

Ainsi, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert c’est à la fois
– Un thriller haletant
– Un portrait de l’Amérique, de ses médias et de sa justice
– Une critique acerbe du monde de l’édition
– Une plongée dans les affres de l’écriture
– Une réflexion sur la vie et la nature humaine
Surtout n’ayez pas peu de la taille de ce pavé. L’écriture est fluide, les dialogues nombreux et le rythme soutenu.

« Une série T.V pour novembre »

Toutefois si les 640 pages vous rebutent pas de panique. La Vérité sur l’affaire Harry Quebert a fait l’objet d’une mini-série. C’est Patrick Dempsey (Alias docteur mamours Grey’s anatomy) qui campe le rôle d’Harry Quebert. La série de 10 épisodes est réalisée par le réalisateur français Jean-Jacques Annaud. Sa diffusion est  prévue pour fin 2018 sur Epix aux Etats Unis et TF1 en France.

YOUHOU que de bons moments en perspectives!!!

K.H./..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.