Pouvoir enfin dormir!


Bien-être, Zen / jeudi, juillet 19th, 2018

Dormir, voilà le mot qui me fait rêver depuis le début de la saison Estivale. Habiter une station balnéaire l’été n’est pas de tout repos! Entre les chaleurs nocturnes et le bruit généré par les animations quotidiennes il est n’est pas simple de pouvoir trouver le sommeil. Cette fatigue accumulée commence dangereusement à interagir sur mon organisme.


Depuis le premier juillet, dormir est devenu un concept. J’ai la chance d’habiter au cœur d’une sympathique station balnéaire proche de Montpellier. Cette dernière est plutôt familiale. Ici tout y est accessible à pieds. Nous sommes très loin des mastodontes que peuvent-être la Grande Motte ou Agde. Pourtant cet endroit, au demeurant si paisible en journée, se réveille toutes les nuits pour offrir aux estivants leur part de festivité. Le Hic c’est que j’habite au centre de ces festivités!

« Le manque de sommeil affecte différents aspects de la vie de tous les jours »

Mes nuits sont donc devenues des « espaces temps » entrecoupés par des allez-retour sur le balcon et/ou des visites dans le frigo. Mon organisme commence à accuser le coup. Les conséquences de ce manque de sommeil commence sérieusement à affecter différents aspects de ma vie de tous les jours. Mes levés sont de plomb et mes journées molassonnes. Comme je n’arrive pas à faire de siestes, mes temps de récupération sont assez restreint.

« Le démon du frigo »

Et voilà que les mauvaises habitudes refont surface. La fatigue fait réapparaître, chez moi, le démon du frigo! Attitude que je combat vaillament (enfin du mieux que je peux) mais qui se révèle aussi être un combat de santé publique.

En effet d’après une étude de l’INVS (L’Institut Nationale de Veille Sanitaire), le défaut de sommeil peut entraîner de graves problèmes de santé comme le diabète, le risque d’obésité et de maladies cardio-vasculaire.
Les personnes qui dorment 5 heures par nuit ont un taux d’adiposité (quel joli mot) supérieur de 25 à 40% par rapport à ceux qui dorment 8 heures. En résumé, moins l’on dort, plus on grossit… Pourtant, les même chercheurs indiquent que trop de sommeil peut engendrer une prise de poids : en mode larve, on n’a pas d’activité physique suffisante.

« Des conseils pour trouver le sommeil »

Pour soulager le tiers de la population française qui souffre de troubles du sommeil, l’INVS recommande que certaines conditions soient réunies pour « préparer un sommeil de qualité ».

Horaires de sommeil
Il est conseillé de ne pas se coucher ni de se lever à des horaires trop variables afin de faciliter le sommeil. Le fait de se lever à la même heure chaque jour, même pendant le week-end, permet au corps de garder le même rythme de sommeil et de veille.

Rythme de sommeil
Le réveil doit être dynamique pour bien éveiller son corps : lumière forte, exercices d’étirement, petit déjeuner complet.

Exercice physique
Une pratique d’un exercice physique régulier pendant la journée permet de favoriser l’endormissement. Il vaut mieux éviter de le pratiquer en soirée, notamment avant d’aller dormir.

L’importance de la sieste
Faire une courte sieste en début d’après-midi. Les faits de fermer les yeux pendant 5 à 20 minutes et de relâcher son corps, permet au sommeil de venir rapidement si le besoin s’en fait sentir. Une sieste permet de maintenir la vigilance le reste de la journée.

Existants
Les excitants doivent être évités après 15 heures. Café, cola, thé, et vitamine C retardent le moment de l’endormissement et favorisent les réveils nocturnes. L’alcool et le tabac doivent être évités le soir. La nicotine retarde l’endormissement, accentue les réveils nocturnes et provoque un sommeil plus léger. L’alcool favorise un sommeil instable, ponctué d’éveils nocturnes fréquents. De plus, il s’agit d’un facteur aggravant des problèmes respiratoires nocturnes, tels que l’apnée du sommeil ou les ronflements.

Alimentation
Privilégier les aliments contenant des glucides lents (pain, pommes de terre, riz, pâtes), car ils favorisent le sommeil en permettant une régulation des apports pendant la nuit. Les produits laitiers sont également indiqués le soir. Les fritures et les graisses cuites doivent être évitées. Le repas du soir ne doit pas être sauté, au risque d’avoir une sensation de faim lors de la seconde moitié de nuit.

Chambre et lit
Maintenir une température dans la chambre aux alentours 18°C et bien l’aérer. Faire l’obscurité dans la chambre, car elle favorise le sommeil profond. La sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil, est favorisée dans l’obscurité. Il est important de prendre soin de sa literie et de la changer régulièrement. Le lit doit se situer dans un espace réservé exclusivement au sommeil, exception faite de l’activité sexuelle.

Fin de journée
Les travaux intellectuels doivent être évités juste avant le sommeil. La lumière vive, les jeux ou le travail sur ordinateur provoquent des problèmes d’endormissement. Se réserver une période calme et de relaxation environ 30 minutes avant de s’endormir. Avoir son propre rituel d’endormissement favorise un endormissement naturel, en douceur.

Les premiers signaux
Bâillements, yeux qui piquent, paupières lourdes et clignements des yeux sont signes montrant qu’il est temps d’aller dormir. Il est inutile d’essayer de les anticiper, mais lorsque ces signaux ressentis, il faut penser à aller se coucher. Dans le cas contraire, l’envie de dormir passera après une quinzaine de minutes et ne sera de retour que lors du cycle suivant, environ 90 minutes plus tard.

En conclusion

K.H./..

Une réponse à « Pouvoir enfin dormir! »

  1. Très intéressant cet article. Je pense que beaucoup devraient le lire, surtout les parents de jeunes enfants qui ne sont pas si nombreux que ça à respecter le nombre d’heures de sommeil de leurs bambins et le fait de minimiser le temps passé devant les écrans. Et je sais de quoi je parle, je suis professeur des écoles en maternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.