Escapade à Bourges


En goguette, Escapade / mercredi, août 1st, 2018

Capitale historique du Berry, Bourges fait partie de ces villes que l’on connait de nom mais qui ne figurent pas dans le « top five » des destinations à ne pas rater. Mise à part son festival et son équipe de basket, ce qui est déjà pas mal, la ville de Bourges me restait énigmatique. Jusqu’au jour où j’y ai pointé le bout de mon nez.

En bonne fille du Sud, Bourges était jusque-là un endroit mystérieux situé quelque part entre Paris et Lyon. Et comme je suis une vraie fille du Sud j’imaginais un paysage marécageux, avec beaucoup, beaucoup de brume, des vaches (j’en imagine toujours lorsque je dépasse valence) et des autochtones oscillants entre mélancolie (c’est la faute à G. Sand) et grosse ambiance.

« Bourges, classée au patrimoine de L’UNESCO »

Ville d’art et d’histoire, la ville est clairement attachée à son patrimoine architectural. Le cœur de ville tout en pavés (info très importante pour les dames!!) nous transporte dans un passé qui semble ne pas avoir bougé d’un iota depuis des siècles. Tout y est parfait.

La cathédrale Saint Etienne et le Palais Jacques Coeur sont d’ailleurs classés au patrimoine Mondial de l’UNESCO ainsi que ses rues et ses maisons à colombages.

Tout semble arrêté, calme, serein. Nous sommes bien loin des débordements des villes du Sud. Un sentiment de quiétude m’a envahi en parcourant ces rues qui m’ont fait si mal aux pieds!!!

« Une ville verte »

Mais ce qui m’a le plus ravie est de découvrir le marais. En effet à la périphérie du centre ville se trouve un coin de nature idyllique de 135 hectares où se côtoient de petits jardins ouvriers, des cabanons et des berges aménagées pour pouvoir flâner ou faire du velo.

Bourges compte ainsi plus de 50 m2 d’espaces verts par habitant.

« Une ville qui aime la culture »

Enfin je ne pouvais pas parler de Bourges sans évoquer son attachement à la culture. C’est ici que fût créée la première « Maison de la Culture » en France, et son festival « Le Printemps de Bourges », créé en 1977.

Bien entendu Bourges ce n’est pas que des monuments, spéciale dédicace aux « Berruyers » que j’ai rencontré lors de ma visite. Je les ai trouvés serviables et très fiers de leur ville.

En résumé un bien joli endroit plein de fraicheur qui, par ces températures caniculaires, me rend toute nostalgique!!

K.H./..

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.